Compacter
Changer fond
Introduire menu
Ukratio, pour une société vraiment plus juste, durable et fraternelle

Les conflits

4 La compassion

Comme nous l’avons vu, à l’origine d’un conflit, il y a toujours une souffrance. La personne cherche alors une cause hors d’elle-même, et plus précisément chez des êtres humains qu’elle pourra ainsi punir… Nous avons vu qu’il est essentiel, pour éviter les conflits de ne pas céder à l’instinct punitif.
Il est une solution plus radicale : ne pas souffrir, ou du moins, ne souffrir que faiblement, car c’est lorsque la souffrance est forte qu’elle déclenche ce genre de comportement irrationnel.
Cultiver un certain détachement prévient donc les conflits.

Nous allons voir qu’une certaine compassion a, quant à elle, un effet non seulement préventif, mais encore curatif : elle s’oppose aux conflits.

Le terme « compassion » signifie, étymologiquement « souffrir avec ». En tant que souffrance, la compassion peut alimenter les conflits. Par exemple, je peux vouloir venger la souffrance infligée à un proche. Il s’agit alors, en quelque sorte, d’un instinct punitif par procuration, sans doute pas étranger à la justice humaine traditionnelle…
Mais la compassion est généralement une souffrance très atténuée par rapport à celle qui la suscite, et d’une nature différente. De plus, elle tend à s’appliquer à tout le monde, sans discrimination. C’est seulement ainsi qu’elle s’oppose aux conflits.

La source des conflits réside dans une discrimination dont l’égoïsme n’est qu’un cas particulier. Si toute souffrance me touche, où qu’elle réside, je vais éviter de punir, car cela revient à infliger une souffrance. Je vais chercher des solutions plus favorables à l’intérêt général, au plus grand bonheur de tous. Je vais m’opposer aux conflits en eux-mêmes, puisqu’ils sont une source majeure de souffrance.

A l’inverse, un égoïste voyant quelqu’un en souffrance pourra lui reprocher l’inconfort que cela provoque en lui-même ! La communication entre égoïstes est ainsi envahie par les reproches, et engendre les conflits.
« t’en fais une tête ! » « t’as qu’à regarder ailleurs » « houlala, monsieur n’est pas content » « non mais, t’as vu comme tu m’agresses ? », « moi ? » « et toi, ta tronche, tu l'as vue ? pas terrible, non plus » « faut dire qu’en ta compagnie, ça peut se comprendre »…
Si au contraire, chacun n’est pas centré sur la défense de son bien-être immédiat, mais sur le bien-être de chacun, équitablement, la souffrance de l’un va déclencher l’aide de l’autre.
« ça n’a pas l’air d’aller, j’aimerais pouvoir t’aider », « je suis inquiet à cause de… »

La compassion universelle est un remède puissant aux conflits, non seulement parce que je vais éviter de punir à cause de la souffrance que cela produit, mais encore parce qu’étant moins préoccupé de moi-même, je vais moins souffrir.
Afin de s’opposer à un conflit existant, la compassion doit toutefois être suffisamment forte pour contrebalancer l’instinct punitif. C’est ainsi seulement que l’on pourra « aimer ses ennemis ».
Comment y parvenir ? En développant suffisamment sa compassion. Comment ? En entretenant les pensées aimantes et en limitant, au contraire, les pensées punitives. Ceci implique d’observer son propre fonctionnement, sans complaisance. Il s’agit de cultiver son esprit comme un jardin au service de la paix et du bien-être de tous.


Test de compréhension

1- A l’origine des conflits, il y a toujours une souffrance.   Vrai   Faux

2- Une compassion peut alimenter un conflit.   Vrai   Faux

3- Pour réduire les conflits, il faut

  • châtier les fauteurs de trouble
  • aimer à en perdre la raison
  • développer une compassion universelle
  • se cultiver

Travaux pratiques

S’observer dans l’action, puis, le cas échéant, prendre conscience de son instinct punitif, afin de le maîtriser.
Cultiver des pensées « aimantes ».

5 Des illusions

N'hésitez pas à réagir aux textes en utilisant le forum public ou votre forum perso .

Pour toute citation ou reproduction :

  1. Mentionner les sources (ici: l'adresse du présent site ou de la page) *.
  2. Pour une reproduction sur internet, ne citer que des extraits et mettre un lien hypertexte vers la page d'origine *.
  3. Pas d'utilisation commerciale ou lucrative *

* Sauf autorisation expresse de l'association.

Merci de votre collaboration.

N'hésitez pas à réagir aux textes en utilisant le forum public ou votre forum perso .

Pour toute citation ou reproduction :

  1. Mentionner les sources (ici: l'adresse du présent site ou de la page) *.
  2. Pour une reproduction sur internet, ne citer que des extraits et mettre un lien hypertexte vers la page d'origine *.
  3. Pas d'utilisation commerciale ou lucrative *

* Sauf autorisation expresse de l'association.

Merci de votre collaboration.

Site optimisé pour Firefox >5

Plan du site