Ukratio, pour une société vraiment plus juste, durable et fraternelle

Compacter
Changer fond
Supprimer menu
Aide menu
Surligner après
Questions à un ami utopiste

II Une autre organisation politique


2 Une décentralisation communale

- Vous envisagez une démocratie directe, alors.

- On peut dire ça.

- Mais ça ne risque pas de faire beaucoup de travail de délibération pour tout le monde  ? N'allez-vous pas passer l'essentiel de votre temps en réunion  ?

- Tout d'abord, comme nous l'avons vu pour l'organisation économique, on ne discute pas de tout sans arrêt, il y a des règles de fonctionnement et une automatisation de tout ce qui peut l'être.

- Comme le calcul de la répartition des activités économiques...

- Voilà, par exemple.
Ensuite, nous pratiquons la subsidiarité, la décentralisation, si tu préfères : un problème qui ne concerne qu'un petit groupe, n'est discuté que par ce petit groupe. Les décisions sont prises au plus bas niveau possible.

- C'est bien beau, tout ça, mais tout est relié. Ce qui est décidé à un endroit peut avoir des conséquences ailleurs. Donc, on est quand même dans la théorie, là.

- C'est pour cela que la décentralisation est structurellement imposée : le territoire est décomposé en communes. Chaque commune a la garde de son territoire : c'est elle qui décide de ce qui s'y passe, qui a la charge de sa gestion. De plus, chaque commune a une certaine autonomie. Chacun de ses habitants y travaille. On y produit beaucoup de choses essentielles (agriculture vivrière, dans la mesure du possible). L'essentiel des décisions économiques se fait donc à son niveau. Cela permet d'ailleurs de réduire la pollution par les transports.

- La mode écolo...

- La solidarité avec les générations futures et le règne vivant en général :-).
Et surtout, pour faciliter la vie démocratique, l'effectif communal est limité à quelques centaines de personnes. Moins d'un millier, disons. Les gens se connaissent mieux.

- Et si j'ai envie de changer de commune, de voyager  ?

- Pas de problème, tout cela est même encouragé. Chaque commune dispose de capacités d'accueil pour cela. De plus, chaque commune a une certaine autonomie législative : toutes ne fonctionnent pas forcément selon le même schéma. Ainsi, chacun peut choisir le « schéma » qui lui convient le mieux. La diversité au service du mieux-être de tous.

- Et je dois assister à toutes les réunions  ?

- Ce n'est pas une obligation. Il y a d'ordinaire une assemblée générale, chaque semaine, pendant laquelle le maximum de personnes est libéré de toute obligation (pour pouvoir y assister). Le seul problème, si tu n'y assistes pas est que des décisions qui te concernent risquent d'être prises sans toi.

- Et je ne pourrais pas les contester ?

- Tu le peux toujours mais tu devras attendre un certain délai avant que ce soit possible, sauf si tu avais une bonne excuse pour ne pas y assister.

- Et il n'y a pas moyen de savoir ce dont il va être question dans cette réunion ?

- En fait, oui, un ordre du jour est établi. Donc, tu peux choisir en fonction de l'ordre du jour. En cas d'impossibilité de présence, tu peux même y faire parvenir un avis, des idées.
Et les délibérations sont également publiées...

- Tout y est décidé ?

- Non, seulement les décisions générales relatives à la commune.
Ensuite, il y a aussi des commissions spécialisées pour les décisions plus techniques dans certains domaines d'activités, mais celles-ci rendent des comptes à l'assemblée générale hebdomadaire.

Lire la suite

N'hésitez pas à réagir aux textes en utilisant le forum public ou votre forum perso .

Pour toute citation ou reproduction :

  1. Mentionner les sources (ici: l'adresse du présent site ou de la page) *.
  2. Pour une reproduction sur internet, ne citer que des extraits et mettre un lien hypertexte vers la page d'origine *.
  3. Pas d'utilisation commerciale ou lucrative *

* Sauf autorisation expresse de l'association.

Merci de votre collaboration.

Site optimisé pour Firefox >5

Plan du site