Ukratio, pour une société vraiment plus juste, durable et fraternelle

Compacter
Changer fond
Supprimer menu
Aide menu
Surligner après

Des étiquettes pour Ukratio

S'agit-il d'un projet anarchiste ? capitaliste ? socialiste ? communiste ? individualiste ? écologiste ? humaniste ? spiritualiste ? rationaliste ? utilitariste ? idéaliste ? libéral ? totalitaire ? sectaire ? Non-violent ? etc.

Les mots nous manipulent lorsqu'ils nous font réagir en suscitant des stéréotypes.
Les mots nous divisent dans la mesure où chacun met spontanément sous chaque mot quelque chose de différent dépendant de son propre vécu.
Les mots nous rassemblent lorsqu'on s'en sert comme d'un moyen de comprendre l'autre plutôt que le juger, lorsque l'on prend conscience de la variété de leurs significations possibles.

Voici donc ce qu'il faut entendre à travers chaque étiquette, pour qu'elle concerne le projet Ukratio, ou au contraire, ne le concerne pas.
Dans ce qui suit, « nous » désigne quiconque adhère à ce projet.


anarchistepas anarchiste
  • L'ucratie est une société sans pouvoir hiérarchique : personne ne peut imposer arbitrairement une décision à autrui.
  • Les notions d'autorité et de supériorité dans l'absolu, y sont remises en cause.
  • Un sens moral plus authentique est recherché en nous-mêmes, en-deça des normes et conditionnements imposés par le milieu.
  • Nous ne sommes pas pour le chaos.
  • Nous ne cherchons pas à détruire les organisations sociales existantes.
  • Nous ne sommes pas en révolte compulsive contre toute forme d'autorité.
  • Nous ne sommes pas opposés à toute règle.
  • Nous ne sommes pas opposés à toute hiérarchie de pouvoir (mais ledit pouvoir devra être nécessairement non-discrétionnaire...)
  • Nous n'excluons pas la contrainte (même si nous cherchons à la minimiser globalement). Ainsi, nous n'excluons pas d'emprisonner quelqu'un parce qu'il représenterait un danger pour autrui.
communistepas communiste
  • Nous considérons a priori tout ce qui nous entoure comme un bien commun.
  • Nous pensons que le droit (accordé à des individus) de priver arbitrairement autrui de la jouissance d'un bien n'est pas compatible avec le principe de la plus grande liberté individuelle.
  • Nous dénonçons l'identification de soi à une chose (avec l'adjectif possessif), comme une source de conflits (à long terme).
  • Nous proposons un idéal et une expérience sociale ne comportant pas de droit de priver, chacun étant seulement gardien ou utilisateur de biens.
  • Nous proposons un idéal où chacun recevrait « selon ses besoins » (en commençant par les plus nécessaires, et dans la limite du possible, bien entendu !)
  • Nous ne soutenons pas les régimes autoritaires dits « communistes ».
  • Nous ne sommes pas pour la lutte d'une classe contre une autre, mais plutôt pour la réconciliation et l'harmonie (l'absence de classe).
  • Nous ne nourrissons pas d'hostilité ou de jalousie à l'endroit des privilégiés.
  • Nous ne croyons pas à un sens de l'Histoire (nous pensons qu'elle est le résultat des initiatives de chacun).
  • Nous ne pensons pas que la psychologie individuelle ne soit que le résultat de l'économie (d'autres facteurs, culturels, mais aussi génétiques sont probablement à prendre en compte).
socialistepas socialiste
  • Nous proposons une organisation sans propriété privée des moyens de production (car celle-ci nous semble incompatible avec une juste récompense du travail, et plus généralement : la liberté, l'égalité et la fraternité).
  • Nous sommes pour que les décisions concernant le bien commun, soient prises en commun, et non pas unilatéralement par des individus ou une oligarchie.
  • Nous sommes pour une juste rémunération du travail (si rémunération il y a).
  • Nous ne sommes pas pour le développement d'une bureaucratie qui brimerait l'initiative individuelle.
  • Nous ne croyons pas à une amélioration indéfinie du capitalisme dans le sens d'une société plus juste, par des contraintes exercées sur les entrepreneurs capitalistes. Nous proposons une société radicalement meilleure, ne nuisant pas à ceux qui font un autre choix.
  • Nous ne considérons pas la société comme un but ultime, mais comme un moyen au service du bien-être des individus.
capitalistepas capitaliste
  • Nous acceptons la concentration de moyens de production pour accroitre l'efficacité de certaines productions.
  • Nous prisons la capitalisation des connaissances passées, pour les mettre au service du bien-être de tous.
  • Nous dénonçons la propriété privée des moyens de production, et y proposons une alternative.
  • Nous dénonçons l'accumulation de richesses aux mains d'une minorité privilégiée par la naissance, et y proposons une alternative durable.
  • Nous dénonçons l'accumulation de richesses aux mains des plus avides et des moins scrupuleux, et y proposons une alternative durable.
libéralpas libéral
  • Nous sommes pour un maximum de liberté pour chacun, et proposons une alternative dans ce sens.
  • Nous refusons tout ordre moral imposant arbitrairement des comportements quels qu'ils soient.
  • Nous refusons tout État qui exercerait des contraintes non justifiées par l'accroissement global de la liberté et du bien-être de tous.
  • Nous sommes pour l'initiative individuelle, la libre entreprise (lorsqu'elle ne nuit pas à autrui, donc, lorsqu'elle n'est pas capitaliste !)
  • Nous ne sommes pas pour une économie basée sur le droit de priver autrui (propriété), et a fortiori contre la liberté de transmettre ce « droit » (fallacieusement appelé « libéralisme »).
  • Nous ne sommes pas pour une économie fondée sur le marché et le commerce, car nous y voyons une incitation à un comportement avide, induisant la méfiance et les conflits.
  • Nous n'excluons pas systématiquement la contrainte : nous l'acceptons lorsqu'elle se justifie pour le plus grand bonheur de tous (auto-défense, droit commun, organisation économique...)
individualistepas individualiste
  • Nous sommes pour la primauté de la liberté et du bien-être individuel sur tout concept pouvant faire l'objet d'une adoration particulière : la communauté, la famille, la nation etc.
  • Nous évitons de substituer à l'individu un autre concept, contrairement à ce qui se fait couramment, par métonymie : « le peuple a décidé », « cette idéologie voudrait... » etc.
  • Nous sommes solidaires les uns des autres.
  • Nous sommes pour que les décisions concernant un groupe soient prises collégialement par le groupe. Pour que quiconque est concerné par une décision, soit invité à y participer.
écologistepas écologiste
  • Nous agissons de notre mieux pour la préservation de l'équilibre écologique dont notre espèce est tributaire (ce qui implique de moins polluer et de moins consommer).
  • Nous sommes pour la préservation du milieu naturel et de la biodiversité.
  • Nous sommes pour le respect de toute forme de vie.
  • Nous ne sommes pas pour un respect systématique de mots d'ordre ou d'effets de mode (mais préférons agir globalement, en vue des conséquences).
  • Nous ne sommes pas pour la préservation de chaque forme de vie (il peut être utile d'arracher telle « mauvaise herbe » pour mieux produire de la nourriture, voire de tuer un animal pour survivre...)
  • Nous ne sommes pas pour le retour à l'âge des cavernes.
  • Nous ne sommes pas pour le sacrifice de l'humanité dans le but de préserver la nature.
sectairepas sectaire
  • Nous n'acceptons pas tous les comportements (cas de nuisance).
  • Nous suivons (du latin « sequus » suivre) une philosophie nous semblant suffisamment cohérente, en essayant de la vivre malgré la pression du conformisme majoritaire.
  • Nous n'hésitons pas à propager notre pensée (« propagande »), de façon à ce que le monde évolue dans le sens de plus de bien-être pour chacun.
  • Nous tolérons les choix différents des nôtres.
  • Nous ne prétendons pas détenir quelque vérité absolue, et sommes toujours ouverts à toute remise en cause de nos idées.
  • Nous ne suivons pas une (ou des) personne, mais des idées, auxquelles nous adhérons pour les avoir pleinement comprises par nous-mêmes.
  • Nous n'adorons aucune entité (ni dieu, ni maître).
  • Nous proposons un modèle social sans hiérarchie de pouvoir.
  • Nous proposons un modèle social laïque (pas de démarche religieuse).
  • Nous ne cherchons pas à nous couper du reste du monde.
totalitairepas totalitaire
  • Nous agissons sur la totalité des problèmes, plutôt qu'une partie d'entre eux (car ils sont souvent liés).
  • Nous préférons une existence harmonieuse à une vie en miettes.
  • Nous sommes pour la liberté l'expression (pas de sujets interdits).
  • Nous ne cherchons pas à imposer un même modèle à tout le monde.
  • Nous ne proposons pas un modèle hiérarchique et pyramidale.
spirituelpas spirituel
  • Nous privilégions la recherche du bonheur par un travail de l'esprit plutôt que par la jouissance de toujours plus de biens matériels.
  • Nous préférons la contemplation et la jouissance de l'instant à la poursuite de désirs fuyants ou sources de déception.
  • Nous cultivons l'amour, la compassion et la bienveillance universels.
  • Nous n'avons pas de croyances irrationnelles, et nous nous référons au bon sens et à la démarche scientifique.
  • Nous donnons un sens à nos vies, et n'en cherchons pas un hors de nous-même.
  • Nous ne croyons pas à un « chemin » unique pour tout le monde.
non-violentpas non-violent
  • Nous privilégions le dialogue à la violence.
  • Nous privilégions la construction à la dénonciation.
  • Nous ne cherchons pas à imposer quoi que ce soit.
  • Nous évitons toute forme de jugement.
  • Nous cultivons le calme et la sérénité.
  • Nous acceptons de nous défendre si on nous attaque.
  • Nous ne renonçons pas à dénoncer ce qui doit l'être lorsque nous l'estimons nécessaire.
  • Nous préférons communiquer et résoudre ainsi les conflits, que nous taire pour les fuir.
humanistepas humaniste
  • Nous cherchons le bien-être de tout être humain sans discrimination.
  • Le bonheur du plus grand nombre possible est notre objectif ultime.
  • Nous ne nous soumettons pas à une entité qui serait supérieure à l'homme.
  • Nous respectons les autres espèces et ne cherchons pas à les dominer.
rationalistepas rationaliste
  • Nous appliquons la démarche rationnelle et expérimentale (progressivement élaborée au cours des siècles passés et que nous précisons encore) pour résoudre les questions pratiques qui se posent à nous, afin d'avoir un moyen de se mettre d'accord.
  • Nous considérons avec distance toute forme de métaphysique ou de prétention à la vérité.
  • Nous ne considérons pas la raison comme la seule source de la connaissance.
  • Nous voyons la raison comme un moyen, non un objet d'adoration.
utilitaristepas utilitariste
  • Nous recherchons le plus grand bonheur possible du plus grand nombre possible.
  • Nous ne respectons pas des principes aveuglément, mais considérons les conséquences de nos actes.
  • Nous ne privilégions pas nécessairement l'utilitaire aux besoins et aspirations esthétiques.
  • Nous ne jugeons pas comme « bon » ce qui est utile, pas plus que quoi que ce soit d'autre. (Pas de moralisme).
  • Nous ne privilégions pas l'intérêt matériel immédiat.
idéalistepas idéaliste
  • Nous nous donnons un objectif ambitieux élaboré par une certaine réflexion (un "idéal").
  • Nous cherchons à rendre le monde meilleur.
  • Nous ne croyons pas en l'incapacité de l'homme à agir dans ce sens.
  • Nous ne cherchons pas la perfection.
  • Nous réflechissons aux moyens de réaliser nos objectifs en prenant en compte la réalité humaine.

N'hésitez pas à nous aider à compléter ces listes...

N'hésitez pas à réagir aux textes en utilisant le forum public ou votre forum perso .

Pour toute citation ou reproduction :

  1. Mentionner les sources (ici: l'adresse du présent site ou de la page) *.
  2. Pour une reproduction sur internet, ne citer que des extraits et mettre un lien hypertexte vers la page d'origine *.
  3. Pas d'utilisation commerciale ou lucrative *

* Sauf autorisation expresse de l'association.

Merci de votre collaboration.

Site optimisé pour Firefox >5

Plan du site