Ukratio, pour une société vraiment plus juste, durable et fraternelle

Compacter
Changer fond
Supprimer menu
Aide menu
Surligner après

Règlement intérieur de l'AHuRa

Obtention de la qualité de membre

La contribution minimale pour accéder à la qualité de membre (évoquée à l'article 7 des statuts) est actuellement fixée à zéro.
Autrement dit, la compréhension et l'acceptation des documents réglementaires de l'association est suffisante.

Mode de délibérations

Les délibérations sont prises en « assemblée générale permanente » sur le forum du site internet ukratio.org.
Peut cependant s'y ajouter une assemblée générale physique (ou par vidéo-conférence) pour certaines décisions.

Chaque membre peut facilement y soumettre une proposition, soulever un problème, émettre un argument concernant une proposition.
Toute intervention (dans une délibération) doit se limiter à l'une de ces trois choses et être raisonnablement intelligible, et rationnelle.
Pour être accepté, un argument doit également respecter les principes de la communication et de l'éthique humanistes rationnelles (il doit donc être fondé sur l'objet de l'association).
Chaque membre est averti (dès que possible) de toute proposition validée (indépendante ou concurrente d'une autre), ainsi que des éventuels délais de délibération.
Les membres qui le souhaitent peuvent également être avertis de toutes les intervention (validée ou pas), lesquelles sont toutes conservées.
Les avertissements se font par voie électronique, les membres étant censés mettre en œuvre les moyens de les recevoir. En cas de délibération importante, un délai suffisant sera accordé pour permettre à un maximum de membres d'être effectivement informés (y compris par d'autres voies).

En cas de non validation, le modérateur devra indiquer le motif de sa décision à l'auteur. Ce motif doit s'appuyer sur les textes réglementaires de l'association (énumérés à l'article 6 des statuts). Il devra faciliter autant que possible une éventuelle correction.
Les décisions des modérateurs peuvent être contestées. Un espace du forum, accessible à l'ensemble des membres, est dédié à cela.
En cas de contestation soutenue par plus du dixième de l'effectif de l'association ou 50 membres, l'objet de la contestation est traité comme une délibération classique (avant de poursuivre la délibération mère) : l'ensemble des membres est donc invité à délibérer sur la validité du message incriminé.

Au début de chaque délibération (proposition indépendante validée), le facilitateur en charge de celle-ci fixe le délai au terme duquel la proposition courante sera adoptée en l'absence de contestation en cours, ainsi qu'un éventuel quorum (nombre de participants minimum).
À défaut d'une telle fixation, ce délai est de un mois et le quorum de 2 personnes.
Toute contestation (d'une proposition) doit se traduire rapidement par une proposition alternative (qui peut être l'absence d'action).
Une proposition alternative remplace celle en cours si sa supériorité a été argumentée valablement et qu'aucune autre proposition n'est en concurrence avec elle.

Si la supériorité n'apparaît pas de façon immédiate (cas où il y a plusieurs arguments contraires, par exemple), le facilitateur (de cette délibération) diligente une étude pour déterminer les valeurs des paramètres susceptibles de départager les deux options. Il tâchera également de limiter ce travail si son coût risque d'être excessif en regard de l'importance de la décision.
Une fois le partage avéré, seule la "meilleure" proposition reste en lice. Si le partage n'est pas avéré (cas d'un travail trop coûteux ou d'incertitudes trop fortes), les deux propositions sont maintenues en parallèle jusqu'à l'expiration du délais de délibération.
Si au terme de ce délai, une seule proposition est en tête, elle est adoptée. Dans le cas contraire, en fonction de l'urgence et de l'importance de la décision (appréciées par le facilitateur), soit la délibération est prolongée (avec un éventuel appel à participation), soit le choix est mis au vote. En l'absence de votants volontaires, le facilitateur pourra trancher (au hasard).
En cas de vote, les voix pourront être pondérées par un coefficient de fiabilité du membre pour l'association (voir plus bas).

Accession aux fonctions de modérateur, facilitateur, administrateur...

Les attributaires des diverses fonctions de gestion nécessaires au bon fonctionnement de l'association sont appelés fonctionnaires.
En fonction des besoins, de nouveaux fonctionnaires sont sollicités (par ceux déjà en place). De plus, périodiquement, une rotation est réalisée pour l'occupation des diverses fonctions parmi l'ensemble des membres satisfaisant les critères pour les occuper.
Le choix d'un fonctionnaire doit être motivé sur la base des objectifs de l'association.

Si nécessaire, un "stage" est effectué pour vérifier la compétence du candidat, supervisé par un membre ayant lui-même ladite compétence.
Un niveau de fiabilité (pour l'objet de l'association) est également vérifié (par des fonctionnaires contrôlables et autant que possible, selon des critères connus).
Le niveau de fiabilité exigé est évidemment fonction des risques liés à la fonction envisagée. Aux fonctions présentant les risques les plus élevés sont logiquement affectés les membres présentant les fiabilités les plus élevées.

Ce niveau de fiabilité s'appuie essentiellement sur les critères suivants :
- le résultat à un test de compréhension des textes réglementaires de l'association, mais aussi de ses principaux projets en cours.
- l'adhésion personnelle proclamée à l'humanisme rationnel, au moment de l'affectation.
- la démonstration de cette adhésion par l'importance et la régularité (jusqu'à une date récente) de la contribution du membre.

Est considéré comme contribution, tout don versé à l'association, mais aussi toute activité participant à son objet et plus généralement, au plus grand bonheur possible du plus grand nombre possible.
Sont pris en compte, la durée de l'activité, répercutée sur la page "total des contributions" du site ukratio.org, le facteur d'utilité, éventuellement attribué à ladite activité et, les éventuels éléments de preuve apportés par le résultat de cette activité.

Les raisons du choix du nouveau fonctionnaire sont communiquées à l'ensemble des membres (comme doit l'être n'importe quelle proposition). Ces nominations peuvent ainsi être discutées et confirmées par l'assemblée générale permanente (selon les modalités exposées dans le présent règlement).

Conseil d'administration

Le conseil d'administration prend en charge les fonctions pour lesquelles un fonctionnaire n'est pas disponible.
Le conseil d'administration est constitué de l'ensemble des membres dont la fiabilité dépasse un certain seuil, vérifié annuellement.
Ce seuil est actuellement de 2 ans d'ancienneté et 1000 EHU. De plus, chaque administrateur doit avoir rencontré de visu l'ensemble de autres pendant au trois jours.
Les fonctions critiques (accès aux clés du site, des bases de données, du siège de l'association, aux comptes) sont attribuées en fonction des besoins, en son sein, aux personnes présentant le plus de compétence (pour la tâche considérée), de disponibilité et de fiabilité, selon les procédures déjà évoquées.
Pour les besoins des administrations et autres organismes extérieurs actuels, un président (ou plusieurs) peut également être nommé.

EHU: équivalent heures utiles. Il s'agit du nombre d'heures effectuées utiles au projet de l'association, dans le cadre de celle-ci, éventuellement affectées d'un facteur d'utilité et pouvant être remplacées (à hauteur de 75 % maximum) par le total des dons avec l'équivalence 1hu=6€.