Compacter
Changer fond
Supprimer menu
Ukratio, pour une société vraiment plus juste, durable et fraternelle
Aide menu
Surligner après

message du forum

En vous connectant, au moyen de la petite clé ci-dessous, vous bénéficierez d'un certain nombre de fonctionnalités pour mieux suivre les échanges : signalement des derniers messages, des messages non-lus ou à revoir, fonctionnement correct de la notification par mail etc.
Elle permet également de vous "enregistrer" (créer un compte), grâce à quoi vous pourrez publier des messages ou initier des discussions (pour ce faire cocher la case "pas enregistré").

Index du forum
Le site Internet
hors forum, organiseur et textes (fonctionnalités)

Voir les sujets
    • Formulaire "coopérer"metaDiscussionhistory
      23 messages < 2013
      Voir la discussion
      • Message répondu : par youna le 23-03-2013 à 21H33Voir le message
      • par def le 24-03-2013 à 09H10
        Mon interrogation finale portait sur le choix du terme "communauté" ou "coopérative". Là, il me semble que l'on aborde d'autres questions !

        -avec pour objectif principal quel travail sur l'attitude intérieure : ( apprendre à gérer les conflits ), (utiliser la communication non-violente), (respecter la vie sous toutes ses formes)....?
        Le choix d'un travail ou pas est bien présenté, mais il est vrai que la question du choix du type de travail peut être pertinente également. Elle est implicitement abordé dans la question de "quelle pratique souhaitée", où chacun peut préciser une ou plusieurs pratiques souhaitées (ou pas)... (donc, à faire ici, pour le moment)

        -quelle ampleur (5, 10, 20 personnes ) ?
        Choix abordé également (il avait été oublié dans la première version)...

        -quelles compétences à être "gardien de l'harmonisme rationnel" (quel type de formation, quelles expériences...) ?
        En fait, je ne verrais pas de "gardien de l'harmonisme rationnel" au sein d'une communauté locale: ou alors, ce serait tout le monde (à l'exception de quelques visiteurs qui n'auraient aucune idée de ce qu'est l'harmonisme rationnel). L'idée étant que c'est une éthique suffisamment simple et clairement explicitée dans des textes... Je préciserai cela dans un message dédié, car ça me semble suffisamment important.
        ou alors, il faut bien voir qu'il s'agit là d'une fonction (pour plus d'efficacité dans les délibérations) que chacun peut prendre et dont les décisions peuvent être contestées : pouvoir non discrétionnaire. Donc, ce n'est pas un point si critique que ça : pas besoin d'années de formation !

        -avec gestion et partage de quelles tâches quotidiennes ( cuisine, courses, ménage, informatique, faire connaître le projet, savoir-faire de chacun ...) utiles à la communauté ?
        C'est aussi un choix qui me semble pertinent. Pour l'instant, c'est plus ou moins inclu dans le choix "habitat séparé" : si l'on partage des pièces d'habitation, il me semble que leur entretien va être commun, donc, cela revient à "communaliser" ces tâches. Mais il est vrai que choisir "cuisine commune" n'implique pas forcément que l'on fait la cuisine en commun (et donc, généralement, les courses)...


        -avec quel apport financier pour gérer toutes les factures inhérentes à l'habitation et tout ce qui ne peut être produit au sein de la communauté (tranches à définir) ?
        Pourrais-tu préciser ce que tu entends par "tranches à définir" ?
        Sinon, là aussi, il s'agirait de permettre et préciser des choix de communalisation partielle.
        Normalement, dans une ucratie locale complète, les gens travaillent au sein de la "commune", laquelle dégage des revenus pour acheter à l'extérieur ce qu'elle ne peut produire directement elle-même. Certains peuvent cependant travailler à l'extérieur, mais dans le but d'apporter de l'argent à la commune (ce qui revient à travailler à l'intérieur, "en esprit").
        Après, la situation où des gens auraient un revenu dont ils conserveraient une partie, correspondrait à une étape intermédiaire, qu'il peut être intéressant d'envisager au titre d'un "rapprochement progressif" (prudence face aux difficultés du vivre ensemble). Cela peut toutefois induire des problèmes d'"inégalité" entre les membres... Mais ce peut être une première étape.
        Il importe de bien rappeler, à ce stade, que la question de l'importance de ce qui est mis en commun occulte la question du comment est géré le pot commun... Beaucoup de gens vont prendre peur face à une mise en commun importante car ils imaginent spontanément une gestion "à la bonne franquette" (pas très bien précisée et étudiée au préalable, je veux dire) ou, de fait, ils vont perdre une grande partie de leur liberté. Or, si une économie ucratique est mise en place, on a simplement une gestion différente, et même meilleure, du point de vue de l'harmonie et de la liberté, que celle du système actuel (par exemple, les choix de consommation de chacun seraient respectés : pas besoin d'avoir de l'argent en propre pour ça). Dans ce cas, l'objet de la peur devrait être inversé, pour qui est suffisamment rationnel du moins, car le problème est que la peur est spontanément orientée vers le nouveau et l'inconnu...
        Cela rejoint le fait que l'ucratie est, au même titre que l'éloignement, un facteur de prévention des conflits.

        Mais bon, oui, merci de ces suggestions, je vais voir comment on peut ajouter tout ça !;)

        Répondre
        metaDiscussion
      • Réponse n°1 : par youna le 24-03-2013 à 16H38Voir le message

    Site optimisé pour Firefox >5

    Plan du site